Pour découvrir le parcours patrimonial sur Google map (classique, PMR et PMR accompagné) : cliquez ici

Le pigeonnier

Le colomièr [Lé couloumiè]

Le Pigeonnier de Mondonville
Le Pigeonnier de Mondonville

Cet édifice du début du XIXe siècle appartenait au plus riche bourgeois du village, Guillaume Montespan, maire de la commune de 1839 à 1848 et propriétaire fortuné d’une tuilerie-briqueterie. Dans cette architecture se retrouve la volonté de s’affirmer ostensiblement sur le territoire communal. Sa forme évoque les tours des demeures seigneuriales de l’Ancien Régime, symbole de puissance et de pouvoir. Après la Révolution ces constructions ne sont plus le privilège de la noblesse et se multiplient, le pigeonnier jouant par ailleurs un rôle non négligeable : les propriétaires visent en effet à concentrer les colonies de pigeons en faisant appel à leur tempérament grégaire. La fiente, aussi appelée « colombine », est récoltée pour servir d’engrais naturel et garantir ainsi la productivité des cultures. Ce pigeonnier adopte une toiture très répandue, dite « en pied de mulet », qui présente un décrochement au niveau duquel sont situés les trous d’accès des pigeons.