La spécificité majeure de l’alimentation en eau potable de la Haute-Garonne repose sur l’importance de la sollicitation des ressources superficielles et notamment de la Garonne et ses dérivations pour la production d’eau potable : 91% de la population est alimentée à partir d’eau superficielle (prises d’eau situées sur les principaux cours d’eau : Garonne, Ariège, Tarn, Salat, canal de Saint-Martory, canal latéral ainsi que sur des retenues et gravières), contrairement au niveau national où l’eau superficielle utilisée pour la production d’eau potable représente environ 33% des débits prélevés.

14 usines majeures (filières de potabilisation complètes) alimentent environ 91 % de la population du département.

Au Sud, en raison de la topographie, de nombreux petits captages en eau souterraine sont sollicités dans la zone de montagne et du piémont pour alimenter une multitude de villages et de petits hameaux (166 captages de moins de 100 m3/j, soit environ 67% du nombre total de captages dans le département, alimentent moins de 1% de la population).

L’Agence Régionale de Santé organise le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine pour s’assurer que les eaux sont conformes aux exigences de qualité réglementaires et ne présentent pas de risque pour la santé des consommateurs.

Source : https://www.occitanie.ars.sante.fr/

Bulletins d’analyses effectuées dans le cadre du contrôle de la qualité le l’eau destinée à la consommation humaine_juillet 2022