« Un Comité des fêtes pour redynamiser la vie locale ?! »
Pourquoi faire ? Comment ? Avec qui ? Quel rôle pour la mairie ?

Les deux cafés citoyens des 4 et 7 mars derniers sur le sujet d’un futur comité des fêtes ont permis à 37 personnes d’échanger en visioconférence, et nous avons recensé un total de 111 contributions sur l’espace de concertation Colidée entre le 4 mars et le 8 avril.
Un grand merci à vous toutes et tous, les Mondonvilloises et Mondonvillois, pour votre participation active, la richesse des échanges, le dynamisme des débats,
la bienveillance des interventions et le respect de la prise de parole de chacune et chacun qui ont permis une collaboration constructive.
Comme annoncé lors des cafés citoyens, nous vous proposons une synthèse de tous nos échanges par thématique

Les cafés citoyens se déroulent pour l’instant en visioconférence. Dès que le contexte sanitaire le permettra, ils se dérouleront en présentiel ou peut-être avec une modalité hybride : en présentiel mais aussi en visioconférence.

Les points abordés :

  • Qu’attendez-vous d’un comité des fêtes à Mondonville (animations et ambitions) ?
    68 contribution sur Colidée
  • Association « ordinaire » : quels avantages et inconvénients voyez-vous pour ce type de structure ?
    5 contributions sur Colidée
  • Association para-municipale : quels avantages et inconvénients voyez-vous pour ce type de structure ?
    32 contributions sur Colidée
  • Quelle place pour les Mondonvilloises et Mondonvillois motivés (rôle des associations, des jeunes, d’éventuels partenaires…) ?
    9 contributions sur Colidée

Qu’attendez-vous d’un comité des fêtes (CdF) à Mondonville (animations et ambitions) ?

Contribution de Youness Faqih sur Colidée : "Ambition : organiser des activités créatrices de lien social et de promotion de la commune."
Capture d’écran Colidée

La nécessité d’un CdF ne fait aucun doute, notamment en terme de développement du lien social et intergénérationnel, de désir d’implication des Mondonvilloises et Mondonvillois, de dynamisation de la vie communale, mais aussi pour ce qui est d’une coordination plus visible et cohérente des événements proposés entre les divers acteurs de la ville : mairie, associations, écoles, CAJ (centre d’action jeunesse), etc… et du soutien mutuel espéré par chacun d’entre eux.

La fréquence des manifestations souhaitée pour animer la commune est variable, de mensuelle à trimestrielle, mais il est clair que les contributrices et contributeurs comptent sur un CdF pour multiplier les actions conviviales et leur variété : course à pied, nettoyage de la ville, sensibilisation à la sécurité routière… en plus des festivités habituellement organisées par une telle structure.

La question d’un partenariat avec d’autres communes a aussi été soulevée, notamment avec Aussonne. Un « inter-village » jadis organisé par cinq communes alentour a laissé un arrière-goût de « reviens-y » dans plusieurs contributions !

Association « ordinaire » : quels avantages et inconvénients voyez-vous pour ce type de structure ? Association para-municipale : quels avantages et inconvénients voyez-vous pour ce type de structure ?

Même si le rôle de la mairie quant à son indispensable soutien logistique et financier – voire humain, ne fait aucun doute, les avis sont partagés concernant l’implication de celle-ci dans le CdF, et la question de l’alternative entre association para-municipale ou « ordinaire » se pose plus ou moins, car à la crainte du manque de moyens s’oppose souvent celle d’être sous la mainmise de la mairie avec une perte d’autonomie décisionnelle.

Contribution du 07/03/21: "Le modèle paramunicipal est préconisé pour un accompagnement initial de la dynamique. Une fois lancé, il fait du sens de revenir à un modèle ordinaire".
Capture d’écran Colidée
Contribution du 04/03/21 : "Asso : la mairie de prend pas part aux décisions, mais du coup on n'a pas l'aide des agents et moins de moyens".
Capture d’écran Colidée

 

 

 

 

 

 

Cependant, et compte tenu d’un nouveau démarrage « ex nihilo  » du CdF, les contributrices et contributeurs retiennent principalement les avantages d’une implication forte de la mairie, y compris, en plus des éléments évoqués ci-dessus, pour des raisons de stabilité administrative et fonctionnelle.

Il a été aussi souligné que la représentation des organes décisionnels d’un CdF para-municipal serait collégiale et participative, incluant notamment toutes les associations, et que sa gestion devrait ainsi être équilibrée.

En conclusion, la solution presque unanimement retenue serait de constituer une association para-municipale provisoire (pendant la durée du mandat), le temps de mettre en place un CdF pleinement opérationnel.

Quelle place pour les Mondonvilloises et Mondonvillois motivés (rôle des associations, des jeunes, d’éventuels partenaires…) ?

Contribution du 07/03/21 : "La vitalité des jeunes pourrait être valorisée en les intégrant dans les démarches".
Capture d’écran Colidée

Ont été évoquées la participation des jeunes (y compris au conseil d’administration si possible), des commerçants,et des associations bien sûr.

Une autre question a été évoquée portant sur l’intitulé du comité des fêtes et sur la pertinence à le rendre plus ouvert : un « comité d’animation » ?

Les Mondonvilloises et Mondonvillois intéressés par une implication dans le CdF peuvent encore se manifester jusqu’au 6 mai prochain en s’inscrivant via le formulaire ci-dessous.

Formulaire d’inscription au comité des fêtes

À compléter avant le 6 mai prochain au soir !

Retour en image

Marc Beugnies, porteur du projet, en visioconférence, en train de présenter le café citoyen #1
Marc Beugnies, porteur du projet, en visioconférence, en train de présenter le café citoyen #1
Les animateurs du Café citoyen #1 depuis la mairie
Les animateurs du Café citoyen #1 depuis la mairie
Capture d'écran de la visioconférence du café citoyen #1
Capture d’écran de la visioconférence du café citoyen #1
Nuage de mots issus de la concertation sur Colidée
Nuage de mots issus de la concertation sur Colidée

Et maintenant ?

Dans un premier temps et jusqu’au 6 mai, nous recherchons des volontaires pour s’impliquer dans la création du futur comité des fêtes. C’est ce groupe de volontaires qui pourra prendre la décision de la création d’une association para-municipale ou « ordinaire ».

Plus d’informations vous seront données une fois le groupe constitué !

En savoir plus