Histoire et Patrimoine


Un peu d’histoire

Mondonville, (village de Mondon, prononcé moundoun, du latin gallo-romain mundus).
Mondonville n’est mentionné qu’à partir du Moyen Age. Selon d’anciennes mentions sur parchemin, Mondonville était une des possessions de Guillaume III Taillefer, Comte de Toulouse et fils de Pons, Comte d’albigeois.
Gervaise, la fille de Guillaume III Taillefer, épousa vers 1040, Aton de l’Isle et lui apporta en dot Mondonville, Daux et plusieurs autres territoires.

Histoire de MondonvilleDe par sa position et sa situation géographique, Mondonville a été le lieu d’une multitude de campements humains, dont des campements primitifs qui ont laissé de nombreuses preuves de leur séjour (de nombreux outils de pierre taillés) ; des fouilles préventives, lors du tracé routier de l’Itinéraire à très Grand Gabarit (lié à la production de l’Airbus A380), ont permis de mettre en évidence un site acheuléen à Labadie (Mondonville).

Patrimoine


LA TOUR DE L’HORLOGE

La tour a été construite vers 1852 par le maçon Rives de Mondonville, avec des briques rouges taillées à la main. Afin d’obtenir un bureau de poste télégraphe, la commune devait posséder une horloge. Le curé de l’époque refusa de laisser établir une horloge contre les murs de l’église. La Commune de Mondonville ne possédant pas de monument public, envisagea de construire au centre de la place un édifice de forme hexagonale ; au dessus de la cloche une girouette qui  informait les anciens de l’arrivée du vent d’Autan, fut installée.

Plusieurs châteaux existaient sur le territoire de Mondonville :

CHATEAU DE LA TOUR

Le château principal était dit « de la Tour ». Il reste quelques vestiges de la forteresse médiévale qui comprenait un énorme donjon large de 12 m et haut de 35 m, qui dominait l’édifice. Seules subsistent les deux tours qui marquaient l’entrée fortifiée. Celle de droite présente une entrée en arc brisé et garde la fente destinée à l’emplacement d’une herse coulissante.
Il était entouré d’une enceinte et d’un fossé profond, auprès duquel se groupaient les maisons du village. Les remparts sont les uniques vestiges de ce château « de la Tour ».

CHATEAU VIGNEAUX

Le château Vigneaux est une maison caractérisée par une grande galerie en bois qui court le long de la façade principale et comprend un promenoir à l’étage. Il est situé de l’autre côté du ruisseau du Gajea, par rapport au château principal. Son nom évoque un territoire planté de vignes.

CHATEAU DU COLOMBE OU COLOME

Cette propriété doit son nom à la tour centrale de l’édifice qui servait de pigeonnier. Sous l’ancien régime le terme « colombier » est employé pour qualifier ces tours nobles permettant l’élevage des pigeons. Ces pigeonniers appartiennent alors à de grands domaines agricoles. Le Colombé est au XVIIIe siècle la propriété des dominicains de Toulouse qui possèdent à Mondonville 135 arpents de terre, pour lesquels ils s’acquittent de taxes au seigneur de Mondonville.

L’EGLISE SAINT PIERRE AUX LIENS

L’église paroissiale est mentionnée dans les textes dès le début du XIIe siècle. Actuellement, il ne reste rien de ce premier sanctuaire. La reconstruction de l’église avec son clocher pignon date du XVIe siècle. Elle est réalisée dans le style néo-gothique qui s'épanouit au milieu du XIXe siècle. Le traditionnel clocher-mur disparaît au profit d'un clocher-tour plus conforme et plus caractéristique du gothique du Nord. Seul, le mur côté cimetière conserve quelques éléments cintrés qui rappellent l'origine de l'édifice. Ce fut jusqu’à la révolution une annexe de la paroisse de DAUX. Les Dominicains possédaient avant 1789 de grands domaines dans les territoires de CORNEBARRIEU et de MONDONVILLE.
Sans l’extraordinaire générosité, par exemple, des familles Pougès et Beaumont, notre église actuelle n'existerait sûrement pas.

NOTRE DAME DES CHAMPS

Cette statue témoigne de l’organisation d’une mission à Mondonville en 1875. Cette Vierge à l’enfant révèle un choix original qu’il faudrait rapprocher de la mise à l’honneur de l’Immaculée Conception consécutive aux apparitions de Lourdes. Mais cette représentation s’intègre également au vécu des agriculteurs qui constitue l’essentiel de la population de Mondonville à la fin du XIXe siècle. Si l’apparition de la Vierge portant l’Enfant est conforme à la tradition, elle est entourée de symboles qui caractérisent le milieu rural : un faisceau d’épis de blé, des fleurs et des fruits.

L’ANCIEN HOTEL DE VILLE

Ce bâtiment abritait auparavant l'école des garçons . L’école des filles se situait à l’emplacement de l'ancienne salle du conseil face à la poste.


LE REMPART

Le mur appelé par les habitants de Mondonville, « le rempart », est un mur de soutènement construit pour maintenir les maisons, situées au-dessus. Ce mur fait, par endroit, jusqu’à 3 m d’épaisseur et renforce une quinzaine de maisons.



LE PIGEONNIER 

Cet édifice date du début du XIXe siècle. Sa forme évoque les tours des demeures seigneuriales de l’ancien régime, symbole de puissance et de pouvoir. La toiture très répandue, appelée « pied de mulet » présente un décrochement au niveau duquel sont situés les trous d’accès des pigeons.

Borne Croix d'Alliez

BORNE DE LA CROIX D’ALLIEZ

Cette borne de pierre, encore visible a été placée à l’époque de la guerre de Cent ans. Elle est située en limite de Cornebarrieu et Mondonville. Elle délimitait la frontière entre la Guyenne (sur la face ouest) et le Languedoc (sur la face est). La borne comprend l’inscription « 1690 toise Languedoc-Guyenne ». La toise est une mesure qui équivaut à 1,949 mètre. La pierre conserve également des traces de scellement qui accréditent l’existence d’une croix sur la partie haute. Cette croix aurait disparu au moment des guerres de religion, origine du nom du lieu-dit la Croix d’Alliez.



Quelques personnages

La Seigneurie de MONDONVILLE fut acquise par les JOURDAINS DE L’ISLE à la suite d’un mariage avec la fille de Guillaume de Taillefer, Comte de Toulouse. Elle passa avec les biens des Jourdains à Jean Bourbon, Comte de Clermont et puis aux Armagnacs.
En 1526, la terre de MONDONVILLE, fut apportée par Rose d’Armagnac à son mari Gaspard de Villemur.
Bertrand de Villemur vendit Mondonville à Guy du Faur de Pibrac. La Seigneurie fut ensuite vendue en 1620 par Michel du Faur de Pibrac à Charles de Turle dont la femme est plus connue sous le nom de Madame de Mondonville.
En 1698,la  Famille d’Alliez , puis Valentin du Bourg, en 1757, devinrent à leur tour Seigneur de Mondonville.
En 1934 une réunion de 400 carlistes  se tint en présence d’Alphonse Charles de Bourbon (lien de Bourbon) dans la commune

Zoom sur...


REVEILLONNEZ A MONDONVILLE! Le réveillon de Mondonville fait son grand retour. Pour réserver vos places, rendez-vous en Mairie à partir du 27 novembre.

LE MARATHON D'AUTOMNE A MONDONVILLE La Médiathèque de Mondonville accueille pour la deuxième fois le Marathon d’automne pour une lecture le samedi 25 novembre à 11h à la Médiathèque

SPECTACLE JEUNE PUBLIC : LES PETITS PAINS Au beau milieu d'un étalage de boulangerie, un boulanger-conteur fait naître sous nos yeux des marionnettes à partir de brioches et de pains, pour offrir à ses clients des histoires...

CERTIFICAT D'IMMATRICULATION : NOUVELLE PROCEDURE Dans le cadre de la simplification des démarches administratives portée par le Plan Préfecture Nouvelle Génération (PPNG), toutes les opérations sur les certificats d'immatriculation seront dématérialisées à partir du 6 novembre 2017...

ACTIVITÉS SENIORS Les activités séniors se poursuivent en cette fin d'année. Retrouvez le programme de septembre à décembre.

PERMANENCES JURIDIQUE Calendrier des permanences d'avocats du second semestre 2017 (Conseils juridiques gratuits et sans rendez-vous)

PARC DES EXPOSITIONS Suivez l'avancée du chantier...

PLAN LOCAL D'URBANISME INTERCOMMUNAL - FIN DE LA CONCERTATION La concertation sur l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme intercommunal tenant lieu de programme local de l'habitat (PLUi-H de Toulouse Métropole) s'est achevée le 31 mai.

MENU CANTINE SCOLAIRE / CRECHE / PORTAGE DES REPAS Retrouvez tous les menus de la cantine des écoles, de la crèche et du portage des repas...

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE INTERCOMMUNAL - FIN DE LA CONCERTATION Toulouse Métropole s'engage dans l'élaboration d'un règlement local de publicité à l'échelle des 37 communes de la Métropole. La concertation a pris fin le 31 mai dernier.

PLAN LOCAL D'URBANISME Plan local d'Urbanisme de la commune de Mondonville.

OPERATION TRANQUILLITE VACANCES Vous vous préparez à partir. Vous devez prendre tout d’abord quelques précautions pour assurer la sécurité de vos biens. Vous trouverez le formulaire d'inscription pour la surveillance de votre domicile en téléchargement sur cette page.